Lausanne Tourisme vient de publier une visite guidée interactive. Pas très original? Détrompez-vous, derrière ce concept vu et revu se cache un petit bijou qui devrait sérieusement dépoussiérer l’image de notre bonne ville! La recette de ce succès (pour moi) inattendu: audace, humour et simplicité.

Il y a quelques semaines, mon amie Julia reçoit un appel: elle doit se rendre au Capitole pour le tournage d’une séquence. « On est en train de produire un film promotionnel pour Lausanne », me glisse-t-elle tandis qu’à l’autre bout du fil son collègue essaie de vaincre le record du monde du nombre de détails à la seconde. Et ce matin, elle m’annonce que ça y est, le film est prêt et qu’elle va m’envoyer un lien car elle est curieuse de connaître mon avis.

Pour être honnête, je m’attendais à une jolie carte postale animée, dans le genre du beau film de l’Office du tourisme vaudois:  des images magnifiques, mais on ne sort pas vraiment du cliché de Heidiland. Il faut dire qu’il y a tout juste une semaine, j’ai participé à une table ronde où nous avons déploré la timidité et la retenue des marques suisses dans leur communication vidéo sur le web. Mais ce matin pour le coup, j’ai été servi: ce guide interactif est un véritable bijou!

Audace
La narration est assurée par Pierrick Destraz. Faire de Tonton Pierrick, ses cheveux en pétard et ses boucles d’oreille l’ambassadeur de Lausanne, c’est déjà un signe fort! Pour les auditeurs de Couleur 3, on sait dès les premières secondes qu’on ne va pas s’ennuyer…

Humour
Clins d’œil, petits gags, auto-dérision, le film fourmille de petits détails qui contribuent à associer le fun à l’image de la ville: à Lausanne, on ne se prend pas trop au sérieux et on aime s’amuser.

Positionnement
Le guide parle bien sûr de musées et d’endroits paradisiaques, mais on n’est pas dans la carte postale pour touristes du 3e âge. Shopping, sports extrêmes et concerts, culture, bars et restos: l’offre touristique lausannoise semble n’avoir rien à envier à Barcelone! En regardant le film, même un Lausannois comme moi en oublierait presque les rues mortes du dimanche matin…

Esthétique et interactivité
L’approche artistique est très propre, contemporaine. Le rythme est dynamique et composé de courts modules qui s’enchaînent au gré de la volonté du spectateur. Une sorte de guide touristique dont vous êtes le héros. Et un très beau boulot de Messieurs.ch. En plus, le concept est évolutif, il sera facile de rajouter des modules petit à petit (à commencer par la version hiver) sans devoir tout reprendre à zéro. Malin!

Je n’en dis pas plus, foncez regarder et vous faire votre propre opinion. Mais selon moi, on a un candidat redoutable pour le prochain Swiss Web Program Festival!

lausanne-interactive-city-guide

Tu as aimé? Merci de le faire savoir autour de toi!