wysiwyg-tatouage

Deux mots et un point d’interrogation. «Ça suffit!» Depuis quelques jours, les murs lausannois sont envahis d’affiches agacées. Ou disons faussement agacées, parce que les photos qui les accompagnent sont assez amusantes.

On n’en saura pas plus pour l’instant: la révélation est annoncée pour «bientôt». Seul indice, un acronyme aussi barbare que mystérieux complète l’affiche. «#WYSIWYG», pour What you see is what you get (qui résonne avec une saveur toute particulière aux oreilles des vétérans du web).

#WYSIWYG Quelqu'un a décidé de partir en croisade contre les promesses non tenues! Click To Tweet

Apparemment quelqu’un a décidé de partir en croisade contre les promesses non tenues. Je me demande bien qui: ça peut être un assureur comme un garagiste, un opérateur téléphonique ou une agence de voyage. Malheureusement, il y a peu de chance pour que ce soit un fast-food.


1er avril 2015: Et donc, c’était Wingo, un nouvel opérateur TV, internet et téléphone pour les jeunes. Avec Swisscom derrière.

 

Tu as aimé? Merci de le faire savoir autour de toi!
Share