Avec sa campagne «Refaisons de Noël une fête merveilleuse», Mazda essaie maladroitement de nous expliquer une philosophie faite de qualité et d’attachement aux traditions. Un message positif mal servi par une action à côté de la plaque.

FullSizeRender 12

Refaisons de Noël une fête merveilleuse.
Notre passion: améliorer les choses.

(En vendant des bagnoles? Sans blague.)


Trêve de mauvais esprit. Quand Mazda décrète que Noël n’est plus une fête merveilleuse, il y a beaucoup de raisons d’être d’accord: trop commercial, trop fatigant, trop de pression, trop de stress, trop de nourriture, trop d’alcool, trop de dépenses, trop de disputes familiales, trop de gaspillage, trop de sapins massacrés. Plus assez de sens.

Donc, cette affiche peut tout à fait capter l’attention de pas mal de monde. Sauf que la promesse de Mazda sonne un peu creux: comment la marque va s’y prendre pour refaire de Noël une fête merveilleuse? Mystère. Rien sur l’affiche, le quidam intrigué va donc aller fureter sur le site internet de Mazda Suisse.

Améliorer les choses

mazda-challenger-spirit-2Après quelques clics, on finit par arriver sur une page où Mazda nous présente sa philosophie «Challenger Spirit» qui exprime cette passion pour améliorer les choses.


Lorsque nous entendons qu’une convention doit être respectée, nous y voyons une opportunité de changement.

Rien à dire, c’est plutôt chouette. On nous montre un grand attachement aux traditions japonaises, un soin apporté aux détails, une volonté de tutoyer l’excellence. On nous parle d’humain, d’artisanat, d’expérience. Quand Mazda dit: «On n’est pas là pour construire des voitures, on est là pour améliorer les choses», la marque explique son Why. C’est attractif, c’est motivant, ça donne un visage nouveau à la marque. Ça fait envie, tout simplement.

Améliorer la com

Mais revenons à notre quidam dans la rue, qui voudrait bien savoir comment Mazda va s’y prendre pour refaire de Noël une fête merveilleuse. Sa visite sur le site ne répond pas à la question. La philosophie de Mazda a beau être positive et motivante, elle ne fait aucun lien avec Noël. Je ne dis pas que notre quidam n’est pas capable de la comprendre: c’est juste qu’il n’est pas dans les bonnes dispositions pour l’apprécier et en prendre la mesure.

Mon conseil aux gens de chez Mazda: vous promettez d’améliorer Noël? Le public va vous prendre au mot. Débarquez avec vos véhicules dans les principales villes du pays. Apportez de la neige et du vin chaud, invitez les enfants à faire des batailles de boules de neige, donnez-nous un moment magique où s’amuser et se faire plaisir. Demandez-vous en quoi Noël ne convient plus aux gens et travaillez là-dessus.

Et s’ils se demandent pourquoi c’est vous Mazda qui faites tout ça, il sera toujours temps de le leur expliquer que vous n’êtes pas seulement là pour fabriquer des voitures, mais plutôt pour améliorer les choses.

Tu as aimé? Merci de le faire savoir autour de toi!